Date

Dimanche 15 avril

Lieu

Auditorium

Détails

Les pratiques coopératives à l’école correspondent à l’ensemble des situations où les élèves sont conduits à apprendre ou produire à plusieurs. Elles se déclinent de plusieurs manières. Dans le champ des savoirs scolaires, elles se traduisent par de l’aide, de l’entraide, du tutorat, du travail en groupe, en équipe ou en atelier. Dans celui de la vie collective, elles s’exercent par des débats démocratiques, des discussions philosophiques, des jeux coopératifs, des marchés de connaissances, etc.
En agissant ensemble, se crée entre les élèves un partage de désir. Entre eux émane un exercice authentique de fraternité, sous forme de solidarité (le groupe se préoccupe de bienêtre des plus petits, des plus fragiles, des camarades les plus en souffrance) et de générosité (les élèves, individuellement et par une initiative autonome, acceptent de donner une partie de leur temps pour essayer de répondre à un besoin exprimé par un(e) camarade).
Par l’intermédiaire de ces situations coopératives, les élèves apprennent à se connaitre, à gérer ensemble des désaccords, à développer une confiance réciproque et à s’apprécier, au-delà de leurs différences interindividuelles.
Une organisation coopérative des enseignements conduit également les élèves à travailler en groupe. Les recherches en didactiques soulignent que, lors de ces situations sociales, les élèves développent un rapport épistémique aux savoirs : en échangeant avec d’autres, ils partagent leurs idées puis les confrontent. Devant les doutes issus des désaccords, les réponses apportées par l’enseignant se placent au regard des questions qu’ils sont en train de se poser.
Les savoirs scolaires ne prennent donc pas le statut de vérités révélées, mais d’éléments de culture empiriquement élaborés.
Fraternité et rapport épistémique au savoir se présentent donc comme deux raisons en mesure de développer, en conséquences, des postures de laïcité.

(Re)voir

Avec

Sylvain Connac, enseignant-chercheur en sciences de l’éducation, maître de conférence à l’Université Paul Valéry de Montpellier

Ressources

  • Connac, S., Fontdecaba, S. (2013) Mieux apprendre avec la coopération (dossier). Cahiers Pédagogiques, 505.
  • Connac, S. (2017). La coopération entre élèves. Futuroscope : Canopé.
  • Connac, S. (2017). Enseigner sans exclure – La pédagogie du colibri. Paris : ESF Editeur.
  • Reverdy, C. (2016). La coopération entre élèves : des recherches aux pratiques – dossier de veille de l’IFÉ no114. Lyon : ENS Lyon.
  • Veltcheff, C., Vincent, J.F. (2016). Mémento pour la coopération entre élèves au collège et au lycée. Poitiers : Editions Canopé.

Le support de présentation de Sylvain Connac :

No Comment

Comments are closed.

Congrès Mlf/Osui Caen-Deauville en partenariat avec

  • Ministère de l'Education nationale
  • Caen
  • Dijon
  • Paris
  • Poitiers
  • Reims
  • Canopé
  • La Ligue de l'enseignement
  • Solidarité laïque
  • Fondation Maison des sciences de l'homme